News

Actu

Miguel Bastida, de l’Andalousie aux plus grands clubs

Miguel Bastida est l’un de ces artistes à la carrière fulgurante mais maîtrisée. Il débute à quatorze ans  en travaillant pour la radio locale d’Alhama de Granada, le magnifique village dont il est originaire, entre Grenade et Malaga. Parallèlement, il s’intéresse au DJing grâce aux propriétaires de la discothèque du village, qui lui prêtent des platines. L’histoire est en marche. Sa culture musicale grandit peu à peu, malgré des contraintes qu’on a oublié aujourd’hui : internet n’existait pas et il lui fallait une heure de moto pour se rendre chez le disquaire le plus proche, à Grenade. Influencé par les musiques pleines d’énergie, il se nourrit alors de trance, hard techno, house, breakbeat, drum and bass… 

En 2005, lors de son premier voyage à Ibiza, épicentre des musiques électroniques, Miguel Bastida découvre un monde bien différent de celui dans lequel il avait évolué jusqu’alors, et il ne le quittera plus. Dès lors, grâce au développement d’internet et notamment de MySpace, l’ancêtre de Facebook et SoundCloud, Miguel Bastida se construit une véritable carrière d’artiste, dont la musique voyage au-delà des frontières de son Andalousie natale. Il s’installe à Barcelone et se fait un nom, bientôt soutenu par des artistes du calibre de Dubfire, UMEK, Richie Hawtin, Magda, Joseph Capriati, Jamie Jones ou encore Joris Voorn.

Constamment sur les routes, le DJ se voit de plus en plus demandé à l’étranger. À son tableau de chasse, on trouve quelques-uns des meilleurs clubs et festivals du monde, à New York, Bangkok, Londres, Berlin, Amsterdam mais aussi au Mexique, en Italie, etc.

Il va sans dire que Curiosity Music est fier de l’accueillir pour sa toute première date en France, le 8 décembre dans le mythique Zig Zag Club, tout près des Champs-Élysées, à Paris. Cette soirée événement, également ponctuée par un live d’une heure trente du grand Gaiser, s’annonce comme un rendez-vous immanquable pour tous les amoureux de techno, prêts à faire la fête jusqu’au petit matin!

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore les productions de Miguel Bastida, rien de tel que ce Misteria, l’un des trois titres de son dernier EP intitulé Misteryband et sorti le 13 octobre sur le label Be One Records. Enjoy!