SUDO

SUDO est un duo de DJs et producteurs japonais rassemblant les frères Isao et Takashi Sudo. Si leur son techno a soigneusement mûri au cours des deux dernières décennies, la fratrie s’est d’abord illustrée dans les univers du rock, du jazz et de la new wave. Aujourd’hui, leur véritable musicalité brille à la fois dans leurs productions et leurs prestations en live. Influencée par l’œuvre de Sven Väth et d’Underworld, elle offre un son techno unique.

Lorsque ce binôme est tombé amoureux de la dance music, il n’existait encore aucun rassemblement trance et techno dans sa région du Kansai. Comme tous les pionniers animés d’un authentique esprit punk, ils ont décidé de mettre sur pied les leurs. Ayant participé à beaucoup d’événements à travers le monde, ils saisissent rapidement comment réussir dans ce domaine. Ils le prouvent dès 1998 au Studio Partita à Osaka avec une soirée appelée Telektonon. Un premier grand succès qui en appellera bien d’autres au cours des années suivantes. Sous la bannière Blissdom, ils étendent leur influence à l’ensemble des scènes des régions du Kansai et du Tokai.

Naturellement, pour le duo, l’étape suivante consiste à produire sa propre musique. Après l’achat d’un Roland-JV1000, ils se lancent et publient un album de trance intitulé Indigo, prouvant leur capacité à fabriquer de bons grooves animés d’une réelle émotion. Têtes d’affiche de clubs tels que Volume, ils produisent plusieurs hits comme King Beat et gagnent de nombreux nouveaux fans. Dès lors, le binôme s’inscrit de plus en plus dans une techno pure et commence à travailler sous le pseudonyme de SUDO. Devant son public, il joue des sets impressionnants, absorbants et vivants suscitant une grande attention, notamment à Tenkawa Shrine, où des artistes aussi célèbres que Kitaro, Brian Eno et Vangelis s’illustrent également. Cette expérience enrichit leurs sessions en studio et influence leurs techniques de production et de performances en live.

Après avoir visité Rotterdam, Ibiza et Berlin en 2012, le cadet de la fratrie, Isao Sudo, décide de s’établir dans la capitale allemande. Depuis, il n’a guère cessé de s’adonner à la musique. Dans ce haut lieu des musiques électroniques, il ne lui faut pas longtemps pour attirer l’attention du légendaire DJ et producteur Dubfire, qui signe le duo sur son label SCI+TEC pour un EP intitulé Monogram. Cet énorme succès joué par les meilleurs DJs du monde permet à SUDO de publier beaucoup d’autres productions chez Depperfect en Italie, Night Light Records au Royaume-Uni, sans oublier Stick Recordings en Espagne et Selected Records. Il figure aussi sur la célèbre compilation Enter Ibiza 2015. Tout cela ne fait qu’accroître la notoriété du duo en Europe, mais aussi en Amérique du Nord et du Sud.

L’avenir semble prometteur pour la paire, avec de nouvelles releases publiées sur le label berlinois Carti Records (dont It’s Up To You). SUDO a également reçu de nombreuses offres de remix par des artistes comme Gaga ou Rafa Siles, propriétaire du légendaire club valencien Barraca. Fin 2016, le duo a aussi pris part à Vanishing., le deuxième EP de Curiosiy Music, remixant The Red Room, l’un des deux titres produits par Hc Kurtz. Parmi ses derniers projets en date , le duo frappe de nouveau au sein du label en proposant sa version d’Escapism, track disponible sur -ve, un septième EP signé Kevin Mark. Après des débuts avec Dubfire en Roumanie, les observateurs de la scène électronique nourrissent de grandes attentes à l’égard du dernier live des Japonais. Bien conscients de cette chance, SUDO promet de continuer à innover et aller de l’avant.